Ramadan, mois de tous les excès, as-tu encore un sens?

Observer le ramadan est sans doute un des piliers de l’Islam interprété de la pire des manières sous tous les cieux où cette religion compte des fidèles. Le fait de jeûner est un moyen de penser à ceux qui souffrent de malnutrition et de faim dans la mesure où, le fidèle musulman peut vivre l’expérience dans sa chair du calvaire de celui qui n’a pas à manger. C’est une occasion d’apprécier l’importance des biens que Dieu lui offre telle que la nourriture.

Cependant, c’est au cours  du mois de Ramadan, que les fidèles s’empiffrent et gaspillent la nourriture toute la nuit et que des commerçants peu soucieux augmentent leurs prix.

Quelques jours avant le début du Ramadan, le site ajib.fr donnait des conseils dans un article intéressant intitulé « Comment se nourrir pendant le mois de Ramadan ? »

Il est regrettable de constater le nombre de musulmans qui mangent excessivement pendant le mois béni de Ramadan. Le soleil est couché et les voilà qui se nourrissent à l’excès. Est-cela le jeûne ? Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a-t-il ordonné de manger démesurément ? Non ! Bien au contraire, il nous a demandé de limiter la nourriture. En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le plat de deux suffit pour trois, et le plat de trois suffit pour quatre ». (Sahih al Boukhari). Ainsi, il ne faut pas manger à l’excès mais chacun d’entre nous doit manger pour moins d’une personne, si bien que le plat de deux personnes devrait suffire pour trois incha Allah.

Le site lesahel.org publie, de son côté, un billet de Anissa Boumediene qui dit:

Quand on a jeûné toute la journée, on a tendance à se jeter sur la nourriture le soir venu. Plats copieux, friture, pâtisseries, l’alimentation pendant le Ramadan est souvent beaucoup plus riche que d’habitude …

Ce comportement peut varier d’un pays à un autre, mais partout, les membres des classes aisées oublient les raisons pour lesquelles ils doivent jeûner.

Selon Mounia Kabiri Kettani  dans un article sur lobservateurdumaroc.info, dans certains milieux aisés, au Maroc, le pourcentage de nourriture qui finit dans les poubelles atteint 70 pour cent. Et d’ajouter:

Preuve des dilapidations ramadanesques, le nombre de pains jetés à la poubelle durant ce mois est l’équivalent de 10% de nos importations de céréales, selon Bouazza Kherrati, président de la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC). Rachid Maâroufi économiste va encore plus loin, sur les 4,1 milliards de baguettes de pain consommées pendant le Ramadan, 120 millions sont jetées à la poubelle.

A Bahreïn, une étude du militant écologiste

Il y a entre quatre à six types de plats sur les tables des musulmans durant l’Iftar, ce qui signifie que plus de trois d’entre eux seront gaspillés. Soit 40 % de la nourriture est gaspillée par jour. »

Les excès génèrent des violences en tout genre. Par exemple, concernant l’Algérie, le blog contre-info.com publie ces données qui illustrent la magnitude des crimes qui sont consommés en coïncidence du Ramadan:

Par ailleurs, en Algérie, femmes et enfants battus au sein du foyer durant le ramadan : +120% ; rixes et disputes causant des blessures : +400% ; voies de fait, agressions : +320% ; vol de voitures, escroqueries, faux et usage de faux : +180% ; rendements dans les entreprises : -62% ; nombre de sinistres : +410% ; nombre de blessés : +214% ; nombre de décès : +80%.

Gaspillage de nourriture à Dakar. Source: lequotidien.sn
Gaspillage de nourriture à Dakar. Source: lequotidien.sn

En Afrique subsaharienne, il n’y a pas de données qui puissent donner une idée de l’importance du gaspillage. Mais, il doit y avoir une augmentation du gaspillage, compte tenu du manque de courant dans de nombreuses localités et de la prescription qui exige que le fidèle offre l’iftâr (repas de coupure du jeûne). Cet acte de générosité a été dévié de sa fonction initiale. Il s’est transformé en un échange de repas entre amis ou avec des membres de la famille élargie, sans les prévenir. Ce qui fait que lorsque plusieurs personnes le font en même temps à un ami ou un parent commun, une partie de ces aliments ne sont pas consommés, même si on la distribue à des gens moins fortunés.

Une autre conséquence du Ramadan est l’excessive augmentation du coût de la vie. La journaliste Fatoumata Seye a fait un tour dans les marchés de Dakar et décrit l’expérience sur echos2rues.com:

Cette flambée des prix des denrées de première nécessité entraîne de facto l’augmentation de la dépense quotidienne. A cela, s’y ajoute, le fait que les femmes dépensent sans compter. Une situation qui irrite les hommes «Je croyais que le Ramadan aller nous permettre de dépenser moins. Mais c’est tout à fait le contraire avec la conjoncture actuelle» explique Alioune Diop, un chauffeur de taxi trouvé à la place Gabard.

Les condamnations de ces excès existent bien dans le Coran, mais beaucoup de fidèles, c’est comme si ces sourates étaient destinées à d’autres, pas à eux. Par exemple, dans un site du sahel.org repris par le blog nigerdiaspora.net, Cheikh Saleh El Bedeyr, rappelle:

 serviteurs d’Allah, craignez Allah; ce n’est pas ainsi que vous remerciez Allah pour les bienfaits qu’Il vous donne et que vous pouvez repousser les malheurs :
{ Et ne gaspillez pas, il n’aime pas ceux qui gaspillent } [ Sourate 6 – Verset 141 ]
{ Et ne jette pas ton argent à droite et à gauche. Ceux qui jettent leur argent sont les frères des diables et le diable est vis-à-vis de son Seigneur un très grand négateur. } [ Sourate 17 – Versets 26-27 ]

Entre ces dangereux excès en nourriture et en boisson, ce gaspillage et cette commercialisation de la religion, les fidèles sont-ils toujours sur la bonne voie? Comme il est pratiqué actuellement, les membres des classes aisées ne  peuvent connaitre comment vit celui qui n’a pas assez à manger tous les jours, alors que ceux-ci continuent à vivre dans leurs difficultés quotidiennes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s