Parmi ces victimes du 18 octobre 1971, il se pourrait que vous retrouviez un des vôtres

Au nom de la paix sociale et des priorités du moment, certains guinéens nous invitent à oublier les crimes passés des régimes dictatoriaux qui ont porté la Guinée à être une nation en déclin et dont les citoyens sont souvent stigmatisés dans le monde entier. Récemment, un de ceux-ci, qui a, pourtant, eu dans sa famille de nombreuses victimes, nous invitaient à faire comme les européens, qui malgré les horreurs de la deuxième guerre mondiale, se donnent la main pour construire un futur radieux.

Mais, ces gens font preuve d’ignorance car pour en arriver là, les européens n’ont pas oublié leurs victimes ni la nécessité de sanctionner les coupables identifiés afin d’éliminer toute forme d’impunité. Ils n’ont pas pris de raccourcis comme certains le voudraient en Guinée! Au contraire, ils ont emprunté sans équivoque la voix de la réconciliation. Auraient-ils agi de la même manière si la résidence de la Chancelière Angela Merkel s’appelait Hitlershaus? Ou si on ne commémorait que les dates qui ont émaillé la conquête du pouvoir de la part du criminel Hitler et celles de sa sanglante dictature? Ou encore si les manuels scolaires continuaient à nier ce qui s’est passé?

Dans notre pays, aucun effort n’a été entrepris pour qu’il y ait une réconciliation nationale. Au contraire, pendant que les fripouilles sont honorées, les martyrs sont oubliées. Si le Général Lansana Conté avait dans sa mentalité rétrograde et de militaire semi-illetttré des raisons pour honorer Sékou Touré pour l’avoir servi pendant de nombreuses années comme aide de camp et exécuteur de basses besognes, nous étions en droit de nous attendre du Président Alpha Condé, qui prétend avoir été professeur de droit, de réelles tentatives de rompre avec l’impunité qui a toujours prévalu dans notre pays, d’autant plus qu’il ne doit son propre salut qu’au fait de se trouver à l’étranger lorsque le criminel Sékou Touré l’a condamné à mort par contumace (selon certains). Au contraire, la Présidence porte toujours le nom de ce sanguinaire, au mépris de toutes ses victimes. L’anniversaire de sa mort donne lieu à des célébrations officielles, son parti bénéficie de financement public, etc.

Le Président Alpha Condé est le seul chef d’état à ma connaissance qui stigmatise la composante ethnique la plus grosse de son peuple. En outre, si sa gouvernance avait été aussi efficace qu’on le prétend, il y aurait eu une inversion de tendance dans le déclin du pays dans tous les domaines. Pour preuve, il ne satisfera à aucun des objectifs du Millénaire du développement. Notre pays ne serait pas le cancre de l’Afrique de l’ouest d’où est partie cette terrible épidémie, du nom d’Ebola, qui fait que les gens meurent à l’intérieur, qui a infecté d’autres pays et qui fait qu’à l’extérieur nous sommes des pestiférés au point que même nos enfants sont exclus des écoles parce que soupçonnés de porter la maladie. Personne ne connaît l’évolution de la maladie en Guinée car les données fournies par le gouvernement continuent à ne pas correspondre à la réalité.

Si vous voulez contribuer à l’édification d’une Guinée saine où ne se répéteront jamais les horreurs qui ont constitué notre histoire jusque’à présent, rappelez-vous le dicton que vous avez cité dans un de vos commentaires.

Alpha M. Diallo dit Alphadjo m’a envoyé la note suivante contenant une liste de noms de quelques victimes de cette terrible nuit du 18 octobre 1971, élaborée par l’Association des victimes du Camp Boiro. Elle est naturellement incomplète car les assassins n’ont pas laissé de traces ou celles qui ont été laissées ont disparu.

Il était une fois les fusillés d’Octobre 1971 :
Selon les témoignages des rescapés des camps de détentions politiques, dans la nuit du 17 au 18 octobre 1971, soixante-dix (70) détenus ont été extraits de leurs différentes cellules, déshabillés, ligotés et entassés dans des camions, direction l’échafaud.
Cette nuit inoubliable d’octobre 1971, soixante-dix Guinéens qui avaient combattu pour l’indépendance de leur pays, ont été ont fait l’objet de sacrifices rituels sur ordre de Sékou Touré.
Presque tous étaient des hauts cadres de l’état, ministres, ambassadeurs, gouverneurs, magistrats, ingénieurs, médecins, professeurs, des entrepreneurs et des citoyens lambda.
Mais pourquoi cette date du 18 octobre 1971? Parce qu’il s’agissait de sacrifices rituels prescrits par les voyants occultes du régime d’alors pour obtenir la chute du Président ivoirien Houphouët-Boigny dont il croyait que c’était le 70e anniversaire. Ces 70 hommes ont été extraits de leurs cellules dans quatre camps de détention politique: Boiro (Conakry), Kémé Bouraïma (Kindia), Soundjata Keita (Kankan) et El Hadj Oumar Tall (Labé).
Voici lune liste partielle des victimes massacrées dans la nuit du 17 au 18 octobre 1971, élaborée par l’Association des victimes du Camp Boiro. Si vous trouviez les noms qui manquent et des photos, je vous prie de nous les communiquer [les points d’interrogation devant des noms indiquent que les informations concernant le martyr ne sont pas sures ou bien qu’elles sont incomplètes]:
ARIBOT « SODA » Souleymane Planteur
BAH Bademba Notable
BAH Mody Baïlo Commerçant
BAH Thierno Ibrahima Gouverneur /Chef de Cabinet
BALDE Abdoulaye Directeur Ecole Militaire
BALDE Oumar Ingénieur Secrétaire exécutif OERS
BAMA Marcel Mato Ministre 3 Août 1971 à Siguiri
BANGOURA Karim Ex Ambassadeur, Ministre des transports
Barry Abbas Douanier
BARRY Cellou Inspecteur des Douanes
BARRY Mody Oury Industriel (Fils de l’Almamy de Mamou)
CAMARA Ali Inspecteur Affaires financières (douanier)
CAMARA Baba Gouverneur
CAMARA Bakary chef de quartier juillet 1971
CAMARA Bakary Président du Tribunal
CAMARA Doussou Mory Financier
CAMARA Fama Douanier
CAMARA Filas Contrôleur du travail
CONDE Émile Gouverneur de Kankan (ancien Ministre ) juillet 1971
COUMBASSA Abdoulaye Commissaire de Police (Sécurité N’Krumah)
DIALLO Abdoulaye Docteur Chirurgien
DIALLO Alpha Amadou « M’en Parler » Ministre de l’information juillet 1971
DIALLO Alpha Taran Chirurgien, Ministre
DIALLO Karo Infirmier Camp Boiro juillet ou octobre 71
DIALLO Oumar Kounda Gouverneur
DIALLO Oury Missikoun Inspecteur Finances
DIALLO Souleymane Ex ministre Commerce Extérieur
DIALLO Souleymane Yala Directeur des prix et conjoncture arrêté 1971
DIALLO Youssouf Lieutenant juillet ou octobre 71
DIOP Ahmadou Tidiane “Saint Germain” Restaurateur
DIOP Tidiani Directeur Administratif FRIA
FASSOU Michel Sous Lieutenant janvier ou octobre 71 ???
GHUSSEIN Fadel Chef de Cabinet arrêté 1971
HABA Paul Commissaire 1971
HANN Saïdou ???
KABA ELHADJ Diafodé janvier ou octobre 71 ???
KABA Mamady Notable (Société Sogonikoun)
KEITA Fadiala Ambassadeur (Directeur Général OBK) juillet 1971
KEITA Kémoko Magistrat (Procureur Général) arrêté 1971
KOIVOGUI Massa Planteur, Secrétaire Fédéral Macenta
KOUROUMA Missa Ex Fédéral de Macenta
KOUROUMA Soma Ct Camp Samory juillet ou octobre 71 ???
MAKADJI Tidiane Agent SNE juillet ou octobre 71
MATHOS Gnan Félix Directeur Banque
M’BAYE Cheick Oumar Ambassadeur 6 août 1971
N’DIAYE Boubacar Lieutenant juillet ou octobre 71 ???
PORRI René, dit Doumbouya Chef Milicien Conakry 2
SAGNO Mamady Ministre juillet 1971
SASSONE André Directeur (témoin au mariage de Sékou Touré) arrêté 1971
SAVANE Morikandian Ministre [???]
SOW Aliou Contributions Diverses
SOW Mamadou Vétérinaire, Ministre du Plan [???]
SYLLA Fodé Saliou Magistrat Procureur adjoint, arrêté 1971
SYLLA Mamadouba Chef réseau SNE juillet ou octobre 71
THIAM Baba Hady Directeur de Banque juillet ou octobre 71
TOUNKARA Tibou Ministre juillet 971
TOURE Kerfala Urbanisme et Habitat
TOURE Sékou Sadibou Industriel Malien Directeur Fruitaguinée
Alpha M Diallo's photo.

Alpha M Diallo's photo.
Alpha M Diallo's photo.
Alpha M Diallo's photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s