Guinée: Réactions désordonnées des internautes face au virus Ebola

Nombreux sont les internautes guinéens et d’Afrique de l’ouest qui ont constaté la faible réactivité de la part de la blogosphère guinéenne face au virus de l’Ebola. Soit au Sénégal (où un étudiant venant de Guinée infecté par le virus a été guéri) qu’en Cote-d’ivoire, deux pays voisins de la Guinée, les initiatives coordonnées ne manquent pas.

Au Sénégal, une page a été créée sur Facebook, Stop Ebola Sénégal a été créée. Elle compte aujourd’hui 8654 mentions J’aime. Le site de France24 nous présente ainsi cette initiative:

Sen Stop Ebola », c’est le nom de la campagne de sensibilisation que mène depuis une semaine un collectif de blogueurs sénégalais sur les réseaux sociaux. Une initiative lancée spontanément après que les autorités ont confirmé un premier cas de fièvre Ebola dans le pays.

Déclinée sur plusieurs-plate formes, cette campagne a pour but de relayer des informations sur la maladie, ainsi que des conseils de prévention avec des règles d’hygiène à suivre. Ce schéma, par exemple, explique comment se laver correctement les mains pour lutter contre la propagation du virus.

Interrogé par le site Echos2rue, le cyberactiviste Charles Vieira-Sanches affirme qu’il s’agit également d’un moyen de couper court aux rumeurs qui peuvent semer la panique au sein de la population.

Sur Facebook, la page « Stop Ebola Sénégal » compte aujourd’hui plus de 6500 abonnés. A l’instar du maire de Dakar Khalifa Sall et du chanteur Youssou N’dour, ils sont d’ailleurs nombreux à avoir rajouter ce badge à leur photo de profil pour relayer la campagne sur les réseaux sociaux.

Et pour tenter de toucher davantage de personnes, le collectif a même mis au point une application mobile téléchargeable gratuitement qui propose notamment des informations diffusées en wolof.

Sur sa page FB, le groupe a publié une vidéo traitant de l’épidémie sous forme de parodie musicale compréhensible par tout le monde, pour la voir cliquer ici. Un autre clip avec la participation de plusieurs artistes chantant dans différentes langues locales a été publiée par le site officiel du mouvement Y’en a marre, un groupe de contestation pacifique sénégalais créé en janvier 2011, sous le titre de  Stop Ebola, Sénégal (Y en a Marre) a déjà enregistré 14 995 en 4 jours sur Youtube.

En Cote d’ivoire, il existe une Association des mondoblogueurs ivoiriens qui multiplie les publications sur le virus Ebola. L’Abidjanais, un jeune ivoirien passionné de nouvelles technologies, signale cette initiative:

Depuis environ plus d’une semaine en Côte d’Ivoire, le dérivé du Ice Bucket Challenge a été initié par la blogueuse Edith Brou pour sensibiliser les Ivoiriens contre Ebola. En copie de l’Ice Bucket Challenge, on ne se verse pas de l’eau glacée dessus, mais plutôt de l’eau mousseuse; d’où le nom du concept « Mousser contre Ebola ».

Dans ce pays aussi, les musiciens ont apporté leur concours dans ce combat que les blogueurs ont répercuté sur la blogosphère. C’est ainsi que aboukam.wordpress.com nous présente la chanson d’Israël Yoroba traitant de la prévention du virus:

…. #EBOLA reste l’une des maladies les plus dangereuses au monde qui avance tout doucement #pays par #pays ici en Afrique de l’Ouest, plus que jamais la menace plane sur note pays [#Côte d’#Ivoire] qui est une sorte de passage obligé (hub) dans cette sous région. La vigilance des autorités sanitaire doit passer au rouge si ce n’est pas le cas actuellement !!!

Bon sans commentaire voici ce que propose l’un des blogueurs les plus célèbres ici au pays des Eléphants ou les initiatives ne manquent pas dans une blogosphère très dynamique.

Les blogueurs ivoiriens ont créé la page Facebook STOP EBOLA CIV, le 22 aout. A la date du 15 septembre, ils étaient 8883 à l' »aimer ».

En ce qui concerne la Guinée, dès le mois d’avril, la société civile et en premier les organisations féminines, s’est mobilisée tant à l’intérieur du pays que parmi les membres de la diaspora.

Les musiciens se sont mobilisés depuis le premier Théléthon organisé dans le pays grâce à l’initiative des organisations de la société civile. En avril dernier 23 des meilleurs artistes du pays se sont réunis autour du projet ‘’Un geste pour la vie’’, pour enregistrer ensemble un single repris par toutes « les stations radios, les réseaux sociaux, et autres-plate formes de téléchargement légal » comme nous le signalait le média online visionguinee.info.

La diaspora résidant en France, s’est réunie au sein du Collectif Urgence Ebola Guinée, qui regroupe plusieurs associations guinéennes. Il se propose sensibiliser la population à travers des affiches décrivant les mesures de prévention et les règles d’hygiènes à respecter dans les gares voitures, les marchés, les écoles, les quartiers et partout où il y a de fortes concentrations humaines. Dans cet effort, elle a bénéficié de l’appui des radios rurales, qui diffuseront des messages de sensibilisation en plusieurs langues locales atteignant les zones les plus reculées du pays.

Dans un article paru en mai dernier sur nlsguinee.com, Mme Fatou Camara décrivait ainsi les activités du Collectif Urgence Ebola:

Actif dès les premières heures de l »apparition de l’épidémie, le collectif Urgence Ebola Guinée mène plusieurs campagnes de sensibilisation et de prévention à travers ses membres présents dans plusieurs villes de Guinée. En parallèle les membres du collectif présents dans l’hexagone œuvrent pour avoir du matériel de prévention afin d’accompagner le travail des bénévoles sur le terrain.

C’est dans cet élan que « Urgence Ebola Guinée » a réussi à se procurer cinq (5) tonnes de matériels médicaux, principalement des solutions hydro alcooliques, des gants et des médicaments qu’il faudra acheminer vers la Guinée.

Toujours en France, la Coordination des Associations Guinéennes de France – CAGF en action contre la Maladie EBOLA a organisé à Paris un match et des spectacles le 14 juin, accompagnés de musique guinéenne. Le 27 juin, le Collectif a fait savoir sur sa page Facebook qu’il avait été reçu par l’ambassadeur de Guinée à Paris. L’ambassadeur a déclaré à cette occasion:

Le collectif Urgence Ebola Guinée représentée par Mme Marthe Dédé Koïvogui rencontre ce matin vendredi 27 juin 2014 à Paris SEM l’Ambassadeur de la Rep de Guinée en France Amara Camara qui nous répond en ces termes: « Au nom du gouvernement guinéen, le ministère de la santé en particulier, l’Ambassade de la Rep de Guinée en France s’engage à prendre en charge la différence de la facture d’acheminement à rajouter sur l’argent collecté par le collectif (1200 euros) les frais d’acheminement des 5 tonnes et demi de matériels(solutions hydro alcooliques) collectés par votre collectif que je félicite par ailleurs pour son implication dans la riposte du virus Ebola, Dieu sauve la Guinée »
Vive la Guinée, ENSEMBLE, on peut

 

 Mme Fatou Baldé Yansané, présidente de la coalition des femmes leaders de Guinée (COFEL), une des organisatrices du premier

Photo extraite de la page Facebook du Collectif urgence Ebola Guinée
Photo extraite de la page Facebook du Collectif urgence Ebola Guinée

Téléthon en Guinée rend compte régulièrement sur sa page Facebook des dons reçus des membres de la diaspora résidents dans  plusieurs autres pays.

C’est parmi les blogueurs qu’une action coordonnée s’est fait attendre. Par exemple, créée le 24 mars 2014, la page Facebook du Collectif Urgence Ebola n’a enregistré à la date du 15 septembre que 4516 mentions « j’aime », alors qu’au Sénégal, créée le 30 aout la page #SenStopEbola a 8652 d’adhésions à la même date. Pourtant dans ce dernier pays, il n’y a eu qu’un seul cas d’infection, d’ailleurs importé de Guinée. Pire encore, depuis sa création le blog du Collectif Urgence Ebola Guinée n’a publié que 12 billets, le dernier en date du 14 mai dernier.

Les raisons sont nombreuses comme on peut le voir dans un article que j’ai le plaisir de proposer, que j’ai écrit avec M. Lova Rakotomalala, un ami malgache, responsable des contenus originaux concernant les pays francophones dans le réseau Global Voices, sous le titre Comment mobiliser les citoyens du web en Guinée.

Une réflexion au sujet de « Guinée: Réactions désordonnées des internautes face au virus Ebola »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s