Dans le combat contre Ebola, diaspos où êtes-vous?

Mr Obama a gagné les élections présidentielles aux USA en se battant contre des ennemis plus puissants et plus riches, grâce au soutien des utilisateurs des réseaux sociaux et aux petites contributions de moins de $25. Mon rêve est que nous, internautes, de la diaspora, en particulier, puissions contribuer à vaincre le virus Ebola.

Un kit complet peut sauver des vies et ça ne coute que de 150000 GNF à 250000 GNF
Un kit complet peut sauver des vies et ça ne coûte que de 150000 GNF à 250000 GNF. Crédit photo: coalition des femmes leaders de Guinée (COFEL)

En effet, si nous internautes guinéens, nous ne voulons pas du pouvoir aux USA, au-delà des clivages ethniques et politiques, nous avons tous un combat commun que nous ne pouvons pas perdre. C’est celui contre le virus Ebola!

Nous, internautes guinéens, qui sommes de la diaspora, nous ne devons pas compter uniquement sur l’aide que la communauté internationale nous fournit.

Nous n’avons pas besoin d’être ni riches ni de faire partie d’une organisation quelconque pour pouvoir donner une contribution à la mesure de nos moyens individuels. Nous ne pouvons donner que $10, $20, $100 ou plus, en renonçant, souvent à quelque chose dont nous avions vraiment besoin? Cela nous fera encore plus plaisir car cette petite contribution pourra servir à acheter du savon, du chlore, des gants ou une blouse pour nos compatriotes en première ligne ou encore de la nourriture pour une famille de victimes.

Que vous soyez musulman, chrétien ou autre, chacune des religions donne une grande importance à la bienfaisance, à la gentillesse ou au devoir envers sa propre communauté. C’est le moment de démontrer votre fidélité à votre foi ou tout simplement votre amour pour la Guinée et les guinéens.

Pour vous donner une idée de ce à quoi pourra servir une petite contribution, sachez que:

Les kits sont de deux catégories. De 100 litres pour les lieux de grande fréquentation à 250.000 Fg [environ €25] et ceux de 30 litres pour les familles et autres à 150.000 [environ €15] l’unité qui comprend: 1 bassine, 1 robinet, 1 support, 1 sceau de recueil des eaux usées. La COFEL achète le matériel procède au montage des différents éléments.

En plus de ces kits de lavage des mains, nos femmes, mamans et soeurs ont aussi besoin de chlore, de savons et de mégaphones pour leurs campagnes de sensibilisation ainsi que de nourriture pour les familles des malades. Tous ces produits se trouvent sur le marché local. Ce sont les femmes qui comptent, déjà, le plus grand nombre de victimes de ce fléau. Nous ne pouvons pas tourner les yeux de l’autre côté en les laissant seules face à cet ennemi commun.

Souvent, lorsque l’on veut donner sa contribution pour de grandes causes auxquelles on croit, une des premières questions que l’on se pose est: « Ma contribution arrivera-t-elle aux personnes auxquelles elle est destinée? » ou bien « Ne sera-t-elle pas détournée de mes objectifs pour couvrir des frais d’administration de bureaucrates assis dans des bureaux climatisés dans les pays riches? »

Dans mon article précédent intitulé « Mme Fatou Baldé Yansané: contre le virus Ebola, pas de gants dans les hôpitaux« , je vous ai présenté Mme Fatou Baldé Yansané, que quelqu’un de mes amis sur Facebook a définie « Dame de fer ». Elle et ses amies passent chaque jour sur la ligne de front, à Conakry, mais aussi à l’intérieur du pays. Elles organisent des campagnes de sensibilisation , en donnant des informations et en répondant aux questions de la population sur la prévention et le comportement à adopter face au fléau.

La vidéo, que l’on peut voir en cliquant ici, peut donner une idée de l’organisation du premier Théléthon en Guinée grâce à la mobilisation de deux ONG féminines et d’autres organisations de la société civile. Lors de cet évènement, elles ont récolté une somme importante pour notre pays. Mais, surtout, elles ont montré le chemin car c’est à la suite de cette initiative révolutionnaire dans un pays comme le nôtre que les autorités nationales ont créé la Commission interministérielle de riposte à Ebola.

Au lieu d’invoquer le nom d’Allah ou de Dieu à tout bout de champ, si vous pensez que le combat contre ce fléau qui est entrain de décimer notre population, AGISSEZ! Envoyez ce que vous pouvez par Western Union, MoneyGram ou autre à Mme Fatou Baldé Yansané. Pour rappel, voici ce que cette dame est:

 Mme Fatou Baldé Yansane est la présidente de la coalition des femmes leaders de Guinée (COFEL), Fondatrice et Directrice Générale de SOTRACOM GUINEE – SARL, membre du Bureau National du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG). Secrétaire Nationale chargée de la Promotion du mouvement associatif et de la participation citoyenne.

D’autre part, Mme Fatou Baldé Yansané est membre Fondateur et Past Présidente du Rotary Club de Ratoma qui soutient financièrement le Programme Elargie de Vaccination (PEV) en Guinée.

Pour plus d’informations sur cette dame de fer, au calme olympien, voir le portrait que nous en fait le site guineandiasporanews.com.

Vous pouvez la joindre aux numéros suivants:

+224 664213533

+224 622213533

+224654213533.

Pour suivre les activités et l’utilisation qui est faite des contributions qu’elle reçoit, vous pouvez visiter sa page Facebook où elle fait le compte-rendu de ses activités.

Parlez de cette initiative à vos amis qui n’ont pas accès à Facebook ou aux autres médias citoyens. Rappelez-vous que nos compatriotes qui n’ont pas accès à l’usage des réseaux sociaux aussi aisé que nous, internautes, sont souvent plus généreux.

Une réflexion au sujet de « Dans le combat contre Ebola, diaspos où êtes-vous? »

  1. Merci pour ce message de sensibilisation. Si chacun faisait ce dont il était capable, on avancerait bcp mieux. Très belle contribution pour la lutte contre l’épidémie d’Ebola.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s