Guinée: Sékou Touré, sorcellerie et sacrifices humains

Dans le billet d’aujourd’hui sur la période de la terreur en Guinée, je vais vous fournir des éléments de réflexion sur certains faits que nous aurions voulu ne se soient jamais passés en Guinée: la pratique de la sorcellerie et des sacrifices humains. Pendant toute la période de la dictature, les membres du pouvoir, en premier lieu le Président Ahmed Sékou Touré ont pratiqué cette barbarie.

La plus étonnante révélation de la pratique de sacrifices humains faits par Sékou Touré nous vient de son successeur actuel, à la tête de la Guinée, Alpha Condé. Dans un livre publié en 1972, intitulé Guinée : Albanie d’Afrique ou néo-colonie américaine ?, il écrit d’après une citation de Lamarana Petty Diallo sur guinea-forum.org:

« La société guinéenne a conservé la plupart des superstitions des anciennes sociétés. Les sacrifices humains, séquelles de la société patriarcale, n’ont pas totalement disparu. C’est ainsi que M .Sékou Touré, sous prétexte de lutter contre la corruption, a fait fusiller deux voleurs pour l’exemple; la rumeur publique donna une tout autre interprétation à cet acte le « Karamoko » (c’est-à-dire le féticheur) lui aurait prescrit, avant d’entreprendre son grand périple mondial, de… faire sacrifier deux hommes. Dans l’esprit des masses, c’était donc moins la lutte contre le vol qu’un sacrifice humain. En 1968, deux faits scandaleux se produisent en Guinée. Le premier se situe dans la région de N’Zérékoré où, à la suite de la mort d’un grand notable, il est procédé à un sacrifice humain. Parmi ceux qui font ce sacrifice se trouve un responsable fédéral ». pp. 198- 199.

Pratiquai-t-il des sacrifices humains? Plusieurs faits le laissent supposer, d'après des sources dignes de foi. Source de l'image: guineepresse.info
Pratiquait-il des sacrifices humains? Plusieurs faits le laissent supposer, d’après des sources dignes de foi. Source de l’image: guineepresse.info

Le Lieutenant-colonel Camara Kaba 41, dans son livre intitulé  Dans la Guinée de Sékou Touré : cela a bien eu lieu, que j’ai déjà cité dans le billet Guinée: La » confession » de Saran, a écrit:

Ce n’est pas Sékou seulement qui pratique le sacrifice humain, mais aussi ses hommes de main et cela, du comité de base au sommet de la hiérarchie politique et même administrative, dans la conviction profonde d’être maintenus à leur poste. C’est ainsi qu’à travers tout le pays, au cours des ans, on a trouvé par-ci, par-là, des corps de femmes, d’hommes et d’enfants mutilés ; après quoi on accusait des tueurs venus de Sierra Léone, de Monrovia ou de Côte d’Ivoire.

René Gomez, dont le livre Camp Boiro: Parler ou périr a servi pour le premier billet que j’ai publié sur mon blog dans cette série d’articles que j’ai décidé de publier pour faire connaitre les témoignages des survivants des camps de concentration que le système totalitaire avait érigé dans tout le pays, se demande si l’irrationnel n’expliquait pas la soif de sang du tyran Sékou Touré. Il signale plusieurs faits troublants inexplicables rationnellement.

Le Professeur Djibril Tamsir Niane, est lui aussi un survivant du camp Boiro. En effet, cet éminent historien avait été condamné lors du troisième « complot » dit des enseignants. voir le billet précédent en cliquant ici. Dans sa préface à ce livre a écrit:

Sékou Touré a-t-il succombé à l’irrationnel ? On ne peut nier l’influence des fétichistes et des marabouts. Mais cela n’explique pas tout ; il y a qu’un système a été mis en place à partir d’une idéologie, une machine implacable s’est mise en marche. Comment expliquer l’acharnement contre une ethnie: les Peuls ?

Un citoyen allemand Adolf Marx qui était directeur de l’unique brasserie du pays, fait partie des nombreux étrangers, européens, libanais, africains et membre de la diaspora africaine qui étaient venus en Guinée pour aider le jeune état indépendant. Il fut arrêté en décembre 1970 et condamné à mort. Sékou Touré subit de nombreuses pressions afin de le libérer: gouvernement de l’Allemagne fédérale directement et par l’intermédiaire de l’ONU, diplomates italiens, le Président des États-Unis Richard Nixon, le Premier ministre indien Mme Indira Gandhi, le Ministre des affaires étrangères soviétique Andrej Gromyko, le Pape Paul VI et des chefs d’état africains,

Dans le livre que Marx a écrit, intitulé Maudits soient ceux qui nous oublient, publié en 1976, il révèle combien Sékou Touré avait peur de subir le mauvais sort, au point de recourir aux pratiques de sorcellerie et aux sacrifices humains:

La première fois que j’ai entendu parler de ces sacrifices humains, et ce de la bouche même d’un des proches collaborateurs de Sékou Touré, je n’ai pas voulu y croire. Une telle chose me choque et me bouleverse. Mais quand je pense que des innocents meurent à petit feu dans des camps de concentration où ils ont été enfermés pour des délits politiques inventés de toutes pièces, et que cela a pour but de servir d’avertissement à la population guinéenne, ces sacrifices humains peuvent paraître relativement peu barbares.

…. Tout le monde sait que les grands dignitaires du régime accomplissent des sacrifices humains à l’intérieur du pays pour s’assurer santé, bonheur et postes plus élevés. Certains, même, ne craignent pas de tuer des membres de leur famille quand ces derniers sont malades ou bien pauvres.

Parlant du noyau central du système sanguinaire que Sékou Touré avait constitué autour de soiMaurice Jeanjean décrit dans son livre Sékou Touré : un totalitarisme africain, les sales besognes dont chacun d’eux était chargé:

Il faut aussi signaler El Hadj Sindkoun Kaba, 3ème mari de la mère d’Andrée Kaissa Kourouma (épouse du tyran, ndlr), qui occupa pendant de nombreuses années le poste de secrétaire général de la présidence où il avait la responsabilité des relations avec les marabouts et féticheurs auxquels avait recours Sékou Touré. Dans ce domaine, Lamine Béavogui, père du ministre immuable Béavogui Louis Lansana, aurait été le grand prêtre des sacrifices humains que beaucoup prêtent à Sékou Touré

Des hôtes de l'ONG Guinée-Solidarité, créée sur initiative de Nadine Bari pour forger un avenir pour les handicapés guinéens. Photo fournie par elle-même
Des hôtes de l’ONG Guinée-Solidarité, créée sur initiative de Nadine Bari pour forger un avenir pour les handicapés guinéens. Photo fournie par elle-même

Le site bourlingueurs.com écrit dans VOYAGE AFRIQUE DE L’OUES THIVER 2004-05:

Ames sensibles s’abstenir : comble de l’horreur, la Cité de la Solidarité servait, sous Sékou Touré, de vivier pour les sacrifices humains que faisaient les dirigeants fidèles aux rites animistes !! Les sacrifices rituels en Afrique s’inscrivaient à l’origine dans un contexte religieux, sacré même ! On nous a même raconté comment un ancien dirigeant politique avait personnellement fait immoler un homme afin d’en recueillir la graisse pour la fabrication d’un talisman !! On imagine facilement la panique qui s’emparait des habitants de la Cité lorsque, à la nuit tombée, ils entendaient arriver une jeep, qui venait chercher un « sacrifié » !!!

Et ajoute en citant un passage du livre de Nadine Bari livre Noces d’Absence, parlant des habitants de la cité Solidarité auxquels, elle se dédie depuis des années:

« Ils savaient tous qu’on venait chercher un borgne, un boiteux ou un albinos pour le Responsable Suprême ou l’un de ses sbires. Nombreux étaient les handicapés qui ne passaient plus la nuit chez eux pour ne pas se trouver là au moment où l’on viendrait puiser dans le réservoir à sacrifices ».

Chacun des présidents élus ou auteurs de coups d’état ou bien de transition se sont montrés incapables de faire face aux nombreux besoins de la population, malgré un potentiel industriel et agricole peu communs en Afrique, mais ils ont su faire subir aux guinéens les pires violations des droits humains. Jusqu’à présent aucune enquête sérieuse n’a été entreprise. Peut-on envisager de bâtir l’avenir d’un pays sur la falsification de son histoire, le mépris de la loi, la haine tribale, l’arrogance et l’impunité? C’est à ces questions que les générations actuelles et futures doivent trouver une solution.

10 réflexions au sujet de « Guinée: Sékou Touré, sorcellerie et sacrifices humains »

  1. Merci infiniment pour ces révélations hautement documentées. C’est en procédant de cette manière que vous les aînés pouvez nous laisser une « mémoire » de l’histoire de notre Guinée. C’est absolument incroyable combien de fois, l’histoire récente de ce pays est méconnue par la jeunesse gavée d’indigestes préceptes politiques trempés dans l’encre du tribalisme et de l’ethnostratégie. J’ai l’impression que chaque épisode historique du pouvoir révolutionnaire de Sékou Touré peut faire l’objet d’un livre. J’ajoute à cette très belle lecture cet article de JA qui abonde dans le même sens: http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2686p024-033_06.xml0/

    1. Merci, mon blogger guinéen préféré. Malheureusement, cette pratique sauvage est très répandue pour la conquête du pouvoir et de la richesse ainsi que pour les conserver.

  2. Je savais que Idi Amin Dada se livrait à de telle horreur, mais je n’ avais jamais imaginé qu’ en Guinée aussi cela a existé

    1. Jamila, merci de votre commentaire. Attention, cependant, Idi Amin Dada (auquel j’ai eu la satisfaction de refuser une poignée de main devant témoins) ne se limitait pas aux sacrifices humains. Il mangeait de la chair humaine! D’après les informations que j’ai pu avoir à ce jour, il ne semble pas qu’AST ait poussé l’humiliation de ses concitoyens jusqu’à ce point.

      Pour les sacrifices humains de Sékou Touré, pour ne pas faire un billet trop long, je n’ai pas parlé de plusieurs autres choses à ce sujet. Un seul exemple! Dans la nuit du 17 au 18 octobre 1971, il a sacrifié la vie de 70 personnalités guinéennes parce qu’un de ses sorciers lui avait recommandé d’en sacrifier autant de teint clair que le nombre d’années que le Président Houphouet-Bouagny, son ennemi du moment avait à son anniversaire, pour que celui-ci perde le pouvoir. Comble de l’ironie, AST mourra presque 10 ans plus tôt, bien qu’il était plus jeune que le Vieux de près de 17 ans.

      Selon l’Association des victimes du Camp Boiro: « Les exécutions programmées dans la nuit du 18 octobre 1971 concernèrent des détenus des camps de Boiro, Kindia et Kankan. Les corps des fusillés furent enfouis au Monts Kakoulima, Gangan à Kenendé, Siraforet et au champ de tir du camp Soundjata Keita à Kankan. »
      Source:http://www.lejour.info/index.php?option=com_content&view=article&id=3118:une-liste-des-disparus-dans-les-geoles-de-sekou-toure&catid=5:annonces&Itemid=8

  3. les sacrifices humains et autres actes de sorcellerie ne se sont pas arrêtés après ast…..pendant les émeutes de 2006 quelle ne furent ma surprise et mon horreur de découvrir sous la terrasse de la maison paternelle à Donka une hyène adulte et féroce dans sa cage et un soldat béret rouge chargé de s’en occuper….Scandalisé, j’aborde le soldat armé d’un kalachnikov pour lui demander ce qu’il fait chez moi? aucune réponse…..Devant lui j’appelle par portable les journalistes de plusieurs medias ainsi que notre avocat Maitre Barry Bassirou pour qu’ils viennent constater…..Puis je me retire à l’annexe de la propriété en attendant les témoins…..Dans la demi heure un énorme camion militaire arrive avec une dizaine de soldats qui ont soulevé la cage, l’ont hissée sur le camion et ont fui les lieux à toute vitesse devant les voisins ébahis du quartier….Qques jours plus tard on me signalera la présence de l’animal à Wawa……..

    1. Avant de voir que c’est toi, je me demandais où est-ce que ce lecteur a appris ce français😉 En tout cas pas en Guinée.

  4. Je suis la preuve vivante que tout guineen disposant des memes conditions d’apprentissage peut faire la meme chose…..Nous sommes de millions maintenant nes dans la diaspora capables d’encore plus….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s