Italie: Laura Boldrini, la dame de coeur aux commandes du Parlement

Les deux chambres des représentants du peuple qui sont sorties des élections générales italiennes pourraient avoir une très brève durée. Aucun des partis n’a remporté une majorité claire, au point de pouvoir former un gouvernement.

Palais Omtecitorio, siège du Parlement italien. Photo de Manfred Heyde sur commons.wikimedia.org
Palais Omtecitorio, siège du Parlement italien. Photo de Manfred Heyde sur commons.wikimedia.org

A gauche, il y a un Parti démocrate ayant comme chef une personnalité lugubre, qui ne rit jamais et qui étouffe Matteo Renzi, le maire de Florence, la seule personnalité politique parlant le même langage que les jeunes et qui plait à beaucoup de monde, ayant donc un potentiel de mobilisation supérieure, d’après les sondages.  A droite, il y a l’éternel démagogue Berlusconi, qui aurait du avoir un nez plus long que Pinocchio et un plus grand nombre de délits qu’un chef de la mafia, mais qui fascine de nombreux italiens prêts à voter pour lui, plus pour ses frasques et son

immoralité dont beaucoup d’entre eux rêvent, que pour son programme électoral qui a foutu le pays dans la merde. Le comédien Beppe Grillo du MouVement 5 Etoiles, devenu le premier parti au Parlement dès sa première participation à des élections, ne veut discuter avec aucun d’eux pour un programme de gouvernement. Tous ces dirigeants se vouent une telle haine que pour le moment

personne ne peut prévoir une autre issue de la législature que des élections anticipées.

English: Beppe Grillo, Italian comedian, activ...

Cependant, ces élections m’ont fourni deux raisons de satisfaction. La première, c’est la cure d’amincissement que la gérontocratie italienne a du prendre, grâce à la percée du MouVement 5 étoiles. De nombreux vieillards qui avaient occupé les bancs de l’hémicycle depuis plusieurs décennies ont du céder leur place à de plus jeunes. Il y en a qui y siégeaient depuis près de 40 ans.

Le Mouvement 5 étoiles (M5S), créé par l’humoriste Beppe Grillo en 2009 à Florence, qui se

présentait pour la première fois dans une course électorale nationale, a remporté 109 sièges sur 630 au Parlement, devenant le premier parti, et 54 sièges sur 315 au Sénat. Ce succès de ce parti, qui se définit pas comme tel, a été la grande surprise, car moins d’un mois avant le scrutin les sondages lui donnaient 18% à la Chambre et 12,1% au Sénat. Les médias sociaux ont joué un rôle crucial dans ce succès, conduisant à l’élection de beaucoup de jeunes donnant vie à l’un des plus jeunes parlements d’Europe.

Entendons-nous bien, ce n’est pas que ce MouVement me plaise. A dire la vérité, j’en ai peur, mais son affirmation électorale a conduit les autres partis à adopter plus de retenue, ayant pour

Laura Boldrini
Laura Boldrini, blogger, militante des droits humains, en particulier des immigrés, Présidente du Parlement italien (Photo credit: hidden side)

conséquence, entre autre, le retrait de leaders historiques du Parti démocrate attendus pour la course à la présidence des deux chambres des personnalités neuves. Les deux chambres des représentants ont vu arriver Laura Boldrini comme Présidente l’Assemblée nationale et le magistrat P. Grasso, Président du Sénat. L’élection de tous les deux me remplissent de joie. Mais à dire la vérité, c’est surtout celle de Laura Boldrini qui m’a fait le plus plaisir.

Voici comment le  site fanpage.it, la présente:

Qui est-ce? Il s’agit certainement d’un nouveau nom en politique: elle a été élue dans les rangs de Sel (Sinistra Ecologia e Libertà) [Gauche Ecologie et Liberté] et avant d’être candidate, elle a longtemps été le porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Avant cela, elle avait travaillé pour la FAO, où elle a été en charge de la production audio et vidéo. Elle a effectué de nombreuses missions dans des endroits critiques: en ex-Yougoslavie, en Afghanistan, en Angola au Rwanda, en Irak,en Iran et au Soudan.

Le discours d’investiture de Laura Boldrini, a été apprécié même par ceux qui n’avaient pas voté

English: President of Italy Giorgio Napolitano...
Giorgio Napolitano. Président italien en fin de mandat (Photo credit: Wikipedia)

pour elle. A certains moments, à part les députés de sexe masculin de la droite de Berlusconi, tous les parlementaires présents se sont levés pour l’applaudir. Moi, il m’a extasié. Voici le compte-rendu que nous fait le blog huffingtonpost.it:

La « politique doit redevenir espoir, service et passion », dit-elle avec une voix qu’elle parvient toujours à maintenir en dépit de l’émotion. Et dans la salle elle convainc ceux qui ne l’ont pas élue: les 109 membres du MouVement des 5 étoiles, par exemple, qui, déstabilisés au début, ont fini par lui attribuer une ovation, debout. ….

Boldrini plait. Les députés se lèvent quand elle a remercié le Président de la République, Giorgio Napolitano, « gardien de la stricte unité du pays et des valeurs constitutionnelles ». … La nouvelle présidente recueille des applaudissements des deux mains quand elle jure qu’elle fera tout « afin que cette institution soit un lieu de citoyenneté pour ceux qui en ont le plus besoin » lorsqu’elle adresse « sa pensée à ceux qui ont perdu certitude et espoir », quand elle promet « la lutte contre la pauvreté, pas contre les pauvres.  » [Désormais] la Chambre va entendre la souffrance sociale de toute une génération, souvent contrainte de quitter le pays … ». Et tous, à l’exception des mâles du PDL, se lèvent pour l’applaudir lorsqu’elle parle des droits des « femmes ». Applaudissement même de la part des femmes députés du parti de M. Berlusconi [PDL]

Pour le site byoblu.com, le discours a été inspiré par:

les valeurs de transparence, de simplicité, au début de la lutte contre la mafia et aussi à l’intégration européenne, dans le but de créer un projet qui soit capable de récupérer toute la vision et la mission qui ont été conçues avec clairvoyance par Spinelli, » parce que « l’Italie fait partie du noyau fondateur de l’intégration européenne, et nous nous efforcerons de mener les citoyens italiens à ce défi « , » pour que l’Europe redevienne un grand rêve, un carrefour de peuples et de cultures, un port sûr pour les droits des personnes », « un lieu de liberté, un havre de paix. « Si on fait référence à une Europe différente de celle dans laquelle nous vivons aujourd’hui, sur notre peau, bien sûr, ce ne serait pas une aberration de l’imaginer. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un « rêve ».

Des personnes qui l’ont connue avant son entrée en politique gardent une bonne opinion d’elle. C’est le cas de Patrizio Gonnella qui donne le témoignage suivant sur le blog linkontro.info:

J’ai connu Laura Boldrini. Elle a été aux côtés de toutes les organisations non gouvernementales et des partenaires sociaux qui se sont, au fil du temps, opposés à la pensée dominante intolérante et xénophobe. Nous sommes nombreux à avoir partagé l’expérience de la campagne « Je n’ai pas peur. »

Chers amis lecteurs, la campagne « Io non ho paura » qui a eu lieu en 2009 a été la première campagne nationale de lutte contre le racisme, l’indifférence et la peur des autres, réunissant un grand nombre de personnalités et organisations militantes pour les droits humains.

Depuis son élection, ses fans sur sa page Facebook sont passés d’àpeine 25 000 à plus de 60 000. Elle y décrit ses activités que ses fans commentent. Elle a déjà traduit certains de ses engagements en actes. Ainsi pouvait-elle écrire le 2 avril sur sa page Facebook:

Depuis la date de mon entrée en fonctions à la Chambre des députés 500.000 € ont été épargnés chaque jour. Les économies sur lesquelles il y a déjà une décision, en effet, se sont élevés à 8 millions et demi d’euros.

Elle a écrit deux livres le dernier “Solo le montagne non si incontrano mai“ [Seulement les montagnes ne se rencontrent pas), sorti après son élection, une histoire qui concerne  les difficultés d’une fillette somalienne et l’autre “Tutti indietro“ (Tous en arrière), sorti en juin 2010 sur l’immigration en provenance de l’Afghanistan. Une grande partie des droits d’auteurs seront versés à des ONG travaillant au profit de personnes originaires de ces deux pays.

Pour moi c’est une dame de coeur qui est aux commandes du Parlement italien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s