Le blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh, lauréat du Prix du Net-citoyen 2013

Cette année pour célébrer la Journée mondiale contre la cyber censure, le 12 mars, est l’occasion pour Reporter sans frontières de sensibiliser le public pour un Internet libre et de publier son rapport sur les  “Ennemis d’Internet”. L’ONG internationale décerne aussi ce jour le Prix du Net-citoyen 2013 qui est allé cette au blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh. A cette occasion Christophe Deloire, Secrétaire général de Reporters sans frontières, a déclaré :

 « Nous sommes très heureux de récompenser un blogueur vietnamien courageux et de reconnaître ainsi l’action des acteurs de l’information en ligne dans un pays marqué par une lourde censure et un renforcement de la surveillance des voix dissidentes. Malgré les risques encourus, les blogueurs et net-citoyens continuent à informer leurs concitoyens. Au Vietnam, ils occupent aujourd’hui la place laissée vacante par les médias officiels, soumis à un contrôle très strict de l’information, et forcés de relayer les prises de position du régime. En abordant des sujets sensibles mais d’intérêt général, Huynh Ngoc Chenh fait avancer la liberté de l’information dans son pays. Il représente un exemple à suivre pour les net-citoyens du monde entier. »

Les pays africains qui appliquent la cyber-censure ne sont pas nombreux. Mais ce n’est sans doute pas à un amour sans réserve de nos dirigeants pour la liberté d’expression. Mais aux difficultés et aux couts pour l’appliquer.
Voici le billet que mon réseau, globalvoicesonline.org, a publié à cette occasion:Le 12 mars est la journée mondiale contre la cyber-censure. L’organisation non gouvernementale internationale Reporters sans frontières a créé la première journée mondiale contre la cyber-censure en 2008, appelant les activistes, les différents mouvements et organisations du monde entier à participer en rappelant à leurs membres l’importance de la libre expression sur Internet.

Image by RSF, published with permission for reuse.

Image de RSF, avec autorisation de publication

Internet et les réseaux sociaux ont été les outils importants des manifestations, des campagnes et de la diffusion de l’information, ainsi que les porte-drapeaux des droits de l’homme et des valeurs démocratiques. L’objectif de cette journée est de défendre les droits de l’Homme sur Internet, de promouvoir l’accès à Internet pour tous et de dénoncer les ennemis d’un Internet libre et ouvert – notamment les gouvernements qui deviennent de plus en plus stricts sur l’usage d’Internet que font leurs citoyens.

Reporters sans frontières a marqué cette journée en publiant son rapport annuel “les Ennemis d’Internet” à 12:01 heure de Paris. Cette année, le rapport s’intéresse à la surveillance sur Internet et détaille non seulement les actions des gouvernements menant une politique répressive sur les activités en ligne, mais examine aussi le rôle des entreprises dans ce secteur.

L’Association pour la liberté de pensée et d’expression, en Egypte, a posté la vidéo suivante [en arabe], appelant les activistes et les bloggueurs à publier, tweeter et à diffuser l’information sur cette journée :

D’autres groupes participent activement à cette journée. Merci de poster vos commentaires ici ou d’envoyer vos tweets à @Advox pour informer la communauté de comment vous avez marqué la Journée mondiale contre la cyber-censure.

Écrit par مؤسسة حرية الفكر والتعبير · Traduit par Loïc Le Henaff
Traduction publiée le 13 Mars 2013 9:59 GMT · Version imprimable Version imprimable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s