La Guinée n’est pas la colonie d’un Parti politique

En Guinée, le gouvernement ne cesse d’exploiter tout ce qui pourrait diviser la population pour n’importe quoi. Le dernier exploit en date nous vient des déclarations du ministre Moussa Condé alias ‘’Tata Vieux’’, en charge de la Pêche et de l’Aquaculture, tenus à Sannou dans la préfecture de Labé.

English: Mosque Français : Grande mosquée de Labé
Grande mosquée de Labé (Photo credit: Wikipedia)

Divers médias et blogs dont guineeactu.info dans un billet de Mouctar Diallo, lui attribuent des phrases comme:

Nous n’allons pas faire une maison des jeunes, et qu’un opposant vienne faire sa conférence dans cette salle. Nous n’allons pas faire un point d’eau pour qu’un opposant vienne boire l’eau de ce point d’eau »

L’auteur rappelle que:

Dans un pays normal, ce ministre serait immédiatement limogé et poursuivi devant la justice pour violation de la Constitution qui stipule en son article 8 : « … Nul ne peut être privilégié ou désavantagé en raison de son sexe, de sa naissance, de sa race, de son ethnie, de sa langue, de ses croyances et de ses opinions politiques, philosophiques ou religieuses ».

Après une conférence à laquelle j’ai assisté aujourd’hui à Palazzo Valentini siège du gouvernement de la province de Rome, j’ai trouvé dans mon courrier le billet suivant de la part de Bah Mamadou Lamine, un des grands reporters de l’hebdomadaire satirique « Le Lynx » de Conakry:

On ne sait pas où le Grimpeur a pêché son Ministre Des Poissons Qu’on Ne Voit Jamais. Il débarque au Fouta en tant que Ministre de la République, grâce à des fonds publics, il se déplace dans des véhicules de l’Etat, donc publics ( en effet tous les véhicules dans lesquels  il roule, lui et son équipe sont immatriculés VA),  dans une période pré – électorale pour faire campagne pour son Parti. Sans gêne et sans vergogne. Au su et au vu de tous les Guinéens, opposants ou non et de la Communauté internationale. Et, comme le Président veut faire auditer Cellou, Kouyaté et Sidya, il va penser à son Tata qui va s’expliquer un peu  sur les contrats halieutiques qui sont en train, systématiquement de nettoyer nos côtes de ses poissons, y compris  des alevins.

Lors de son passage à Pita, à la radio rurale locale tout le monde est invité à venir, en double rangée des deux côtés de la chaussée pour l’accueillir en l’applaudissant. Les gens doivent  abandonner les activités qui leur donnent à manger pour venir admirer le charme et l’élégance d’un Ministre qui ne leur rend aucun service. Ou écouter ses stupides péroraisons liées à une campagne électorale illégale et immorale.  A Sannou, Labé, il a l’outrecuidance, le culot, le toupet de dire que si son Gouvernement fait un forage, l’eau de ce forage est interdite aux opposants. A-t-il la naïveté de croire que Sannou  a attendu son gouvernement pour boire de l’eau potable ? A la veille du 10 Décembre, Anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme voilà ce que dit un Ministre d’Alpha Condé, grand opposant pré historico-historique, démocratiquement élu, au 21e siècle ! Ce Gouvernement dans lequel il est partie prenante, deux  ans après sa mise en place n’a rien fourni aux Guinéens ; il est  incapable de faire fonctionner sa propre Administration. Devant l’énormité de cette déclaration, on peut penser que le Tata Vieux a dit ça par ignorance ou par lapsus. Nous pensons qu’il a dit ça en toute connaissance de cause.  Il serait capable de faire tuer ou de tuer lui-même ces opposants envers  qui il voue une telle haine. Il les déteste tellement qu’il est prêt à les priver d’eau à boire jusque ce que mort s’ensuive. Oublieux qu’il est que l’argent qui a permis ce forage c’est aussi le produit des impôts et taxes des militants de cette opposition qu’il voue aux gémonies.

Cette culture du Parti-Etat est enracinée dans les entrailles du Guinéen, surtout dès qu’il obtient un Poste dans l’Administration. Une confusion dommageable au progrès de la Guinée. Aucun agent de l’Etat ne se sent comptable du développement du secteur de sa compétence. Cette Tata Vieillerie, au lieu de venir révéler  aux électeurs de Labé ce qu’il envisage de faire pour eux en matière de pêche et aquaculture, il  les menacer, les insulter et les faire chanter .Ce Ministre prend -t-il la Guinée pour une colonie d’exploitation pour son Parti et les hommes et les femmes de l’ethnie de son président?

Du bon boulot pour les opposants qui dorment à Conacrimes, malgré les moustiques et élucubrations ubuesques de Moussa Condé. Objectivement ce Condé-là  roule pour l’Opposition. On ne voit pas comment un électeur même crétin pourrait voter pour un Candidat que défend avec une telle imbécillité un tel hurluberlu.

2 réflexions au sujet de « La Guinée n’est pas la colonie d’un Parti politique »

  1. Un autre représentant du régime, tout aussi démagogue, le préfet de Guéckédou, un bougre du nom de Boukary Keita, subit actuellement les foudres de la population qui demande son départ, à cause de son pouvoir despotique et méprisant envers la population Kissi autochtone.

    1. La semence de la haine et de l’exclusion ne peut générer que les mêmes résultats à Labé comme à Zogota ou Guékédou, une ville paisible. J’y ai vécu et nous y avons toujours un héritage que nous a laissé notre père avant de devenir un martyr de la pseudo révolution d’AST.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s