Strasbourg: Les retombées économiques de la présence des institutions européennes

Français : Drapeau devant le Parlement Europée...
Français : Drapeau devant le Parlement Européen de Strasbourg, en Alsace. (Photo crédit: Wikipedia)

Le Conseil économique, social et environnemental (Céser) vient de révéler les retombées économiques de la présence européenne dans cette ville du Nord-est de la France. Dans un article de Yolande Baldeweck publié sur lalsace.fr:

Il y a eu des débats nourris entre ceux qui voulaient insister, en premier, sur le rôle du Parlement européen – comme les représentants de la CFDT qui avaient maintenu un amendement dans ce sens, qui a été rejeté – et ceux, à l’instar du dirigeant agricole Jean-Paul Bastian, pour qui « Strasbourg doit jouer l’ensemble des institutions » qui génèrent plus de 10 000 emplois sur le bassin Strasbourg-Kehl et « donner toute sa place au Conseil de l’Europe », qui compte plus de 2 000 agents. Sa présence induit celle de 70 consulats, ambassades et représentations diplomatiques. Alors qu’en dehors des sessions mensuelles du Parlement européen, seules 150 personnes travaillent en permanence à Strasbourg…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s