Guinée/présidentielle: l’UFDG évoque des ‘irrégularités’

Le directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo, un des principaux candidats à l’élection présidentielle en Guinée, a affirmé lundi soir à des médias à Conakry que des « irrégularités » avaient été relevées depuis le scrutin de dimanche dans deux des cinq communes de Conakry.

voir_le_zoom : Le candidat guinéen à l’élection présidentielle, Cellou Dalein Diallo, vote le 27 juin 2010 à ConakryLe candidat guinéen à l’élection présidentielle, Cellou Dalein Diallo, vote le 27 juin 2010 à Conakry

Le directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo, un des principaux candidats à l’élection présidentielle en Guinée, a affirmé lundi soir à des médias à Conakry que des « irrégularités » avaient été relevées depuis le scrutin de dimanche dans deux des cinq communes de Conakry.
AFP – Seyllou

Le directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo, un des principaux candidats à l’élection présidentielle en Guinée, a affirmé lundi soir à des médias à Conakry que des « irrégularités » avaient été relevées depuis le scrutin de dimanche dans deux des cinq communes de Conakry.

« Nous voulons attirer l’attention de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour qu’elle prenne ses responsabilités devant des irrégularités » à Matam et à Ratoma, a indiqué Fofana Fodé Oussou à des journalistes de RFI et l’AFP qu’il avait contactés dans la soirée.

« Nous n’accepterons pas qu’on vole nos votes, nous le refuserons avec la dernière énergie », a-t-il dit, au nom de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le parti de Cellou Dalein Diallo.

« Dans la commune de Matam, le nombre de voix dépasse le nombre d’inscrits », a ainsi assuré M. Oussou, sans donner de chiffres. « Certains chefs de quartiers et certains chefs de bureaux de vote ont passé la nuit avec des urnes qui avaient disparu puis sont réapparues », a-t-il ajouté, évoquant des suspicions de « fraude » et « bourrage d’urnes ».

A Ratoma, l’une des communes de Conakry les plus peuplées, « il y a une volonté d’annuler près de 3.000 voix dans sept bureaux de vote sous des prétextes divers, liés par exemple au vote avec récépissé », a également soutenu M. Oussou.

« A ce jour, ils n’ont effectué le dépouillement des bulletins que dans 45 bureaux de vote sur 477, à Ratoma. C’est une lenteur suspecte et c’est fait sciemment », a-t-il encore assuré.

Aucun membre de la Céni n’a pu être contacté dans la soirée.

Cellou Dalein Diallo est candidat pour la première fois à la présidentielle. Plusieurs fois ministre sous le régime du défunt général Lansana Conté (1984-2008), il avait dirigé le gouvernement de décembre 2004 à avril 2006. Membre de l’ethnie peul, une des plus importantes de Guinée, il a son fief électoral en Moyenne-Guinée et à Conakry.

Les Guinéens étaient appelés à participer, dimanche, à la première élection présidentielle libre de l’histoire du pays depuis son indépendance en 1958, après un demi-siècle de régimes autoritaires, civil puis militaires.

© 2010 AFP

Source:http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Guinee_presidentielle_le_parti_d_un_des_candidats_favoris_evoque_des_irregularites.htm?&rub=6&xml=newsmlmmd.e697363ef993fd01956aaf4a36872400.1c1.xml

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s