Guinée: Pas une armée de pirates, mais digne et républicaine

Selon un article de rfi.fr, le colonel Nouhou Thiam, chef d’état-major de l’armée guinéenne s’est voulu clair ce 16 juin 2010 à l’occasion d’une campagne de sensibilisation dans les différentes garnisons militaires de Conakry en disant que lorsqu’une commission d’enquête en fait la demande, il livrerait les militaires soupçonnés d’avoir massacré des civils en Guinée le 28 septembre 2009 au stade du même nom dans la capitale guinéenne.

Voici ses propos tels que rapportés par la radio française, qui est captée sur FM comme une radio locale à Conakry, comme dans plusieurs autres capitales africaines.:

« … dès que la Commission dénonce un militaire, je vais le livrer… Tu diras pourquoi tu as tué, qui t’a donné l’instruction. Ce n’est pas une armée de brigandage, ce n’est pas une armée de pirates, mais c’est une armée digne et républicaine, et la Guinée est un grand pays… »

Je me réjouis de ces propos de notre colonel, mais dans ces conditions pourquoi n’a-t-il pas demandé à la justice militaire d’initier un procès en bonne et due forme pour accuser les haut gradés militaires qui ont été arrêtés et détenus de manière illégale pendant 4 jours pour les libérer ensuite sans aucune explication. Ces officiers qui occupaient des postes de responsabilité lorsque les militaires ont tué, violé et commis toute sorte de crimes contre l’humanité ne devaient pas ignoré ce que faisaient leurs subordonnés. Ils devaient donner des explications, avec une assistance d’avocats, avant leur libération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s