Françafrique: Me. Marcel Ceccaldi, ancien conseiller de J-Marie Le Pen, Elf et les autres

C’est sous le de « Qui sont les marabouts blancs en robe noire ? » que le site en ligne de « La lettre du Continent, nous donne des informations sur les avocats parisiens au service de nos dictateurs. En particulier signalons que Marcel Ceccaldi, ancien conseiller de Jean-Marie Le Pen (Front national) serait l’avocat de notre capitaine Dadis Camara. La plupart de ces avocats se font de l’argent au détriment de nos populations. Voici l’intégrité de l’article:

« Dans le village franco-africain, le club fermé des avocats de palais a laissé entrer quelques nouvelles robes noires, priées d’être discrètes. Enquête.

Les chefs d’Etat africains ont toujours choisi leurs avocats parisiens plus en fonction de leur influence dans les cercles du pouvoir en France que pour leur talent procédurier. Le plus connu – et doyen – est Robert Bourgi. Le plus médiatique a longtemps été Jacques Vergès, qui a d’abord été le défenseur des présidents déchus, à l’instar de Moussa Traoré au Mali, ou lorsqu’ils étaient encore dans l’opposition, comme Abdoulaye Wade. Avocat de feu Omar Bongo – jusqu’à ce que l’affaire Elf les fâche (Vergès n’avait pas lâché André Tarallo, l’ex-monsieur Afrique d’Elf en bisbilles avec « Omar ») -, Me Vergès défend actuellement le Centrafricain François Bozizé dans le dossier qui l’oppose au pétrolier américain Jack J. Grynberg et le Camerounais Paul Biya pour retrouver l’argent détourné par les barons du régime.

Au Palais du bord de mer, l’avocat personnel d’Ali Bongo est Georges Arama, tandis que l’avocate et amie de sa sœur Pascaline Bongo est Danyèle Palazo-Gauthier. De son côté, Me François Meyer s’occupe de l’héritage. Engagé au moment de l’affaire dite des biens mal acquis en France, le petit nouveau à Libreville est Patrick Maisonneuve. A Malabo, le président Teodoro Obiang a jeté son dévolu à Paris sur l’ancien magistrat Olivier Pardo, et fait aussi appel à Isabelle Thomas-Werner. Au Congo-Brazzaville, Jean-Pierre Versini-Campinchi – conseil de Jean-Christophe Mitterrand dans l’Angolagate – est l’un des principaux conseillers de Denis Sassou Nguesso à Paris. A Ouagadougou, le président Blaise Compaoré a missionné l’avocat Pierre-Olivier Sur pour défendre son frère François. Pierre-Olivier Sur est également le conseil du présidentiable guinéen Alpha Condé. Très discret dans le village, Marcel Ceccaldi, ancien conseiller de Jean-Marie Le Pen (Front national), qui œuvre par ailleurs au Congo-B et en Côte d’Ivoire, est le défenseur du président guinéen Moussa « Dadis » Camara. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s