Guinée: Manifestation contre les coupures de courant à Conakry

Qualifier Kipé de quartier chic de Conakry, fait sourire ceux qui savent ce que c’est. Mais de toutes les façons le problème n’est pas là. Est-ce que des jeunes conscients et soucieux de l’avenir du pays peuvent-ils prendre l’initiative de revendiquer dans la situation délicate actuelle e la Guinée pour des problèmes, certes sérieux, mais qui ne datent pas d’aujourd’hui et que les autorités de transition ne peuvent pas résoudre? Ne feraient-ils pas le jeu de ceux qui voudraient une autre façon de procéder à la transition? En particulier ceux qui revent des bidasses aux postes de commande, des narco-trafficants, etc.? Il faut distinguer entre légitimes revendications et jouer pour des intérets particuliers.

Voici le reportage de RFI sur les évènements:
« Cinq personnes ont été légèrement blessées samedi 20 mars dans une manifestation à Conakry où la police est intervenue à coups de matraque et de gaz lacrymogène pour disperser de jeunes manifestants qui protestaient contre les coupures de courant dans un quartier chic de la capitale. Plusieurs manifestants ont été interpellés et conduits vers une destination inconnue.

C’est pour exprimer leur ras-le-bol des coupures répétées et prolongées du courant électrique que des jeunes du quartier de Kipé, un quartier chic de la capitale guinéenne, ont attaqué le siège de la société Electricité de Guinée. Les manifestants ont fait voler en éclats des sièges, des vitres et autres biens de la société lors de ce mouvement de colère comme l’a rapporté un manifestant.

« Depuis deux mois, nous n’avons plus de courant chez nous et s’il vient c’est rare, et à la fin du mois, il y a la facture qui vient. Et on ne peut pas payer la facture sans utiliser le courant, ça, c’est injuste. Nous sommes venus pour revendiquer, dire cela, pourquoi doit-on payer alors qu’on a pas d’électricité dans le quartier. On ne peut pas supporter cette situation. On en a marre maintenant. C’est assez. »

Une intervention des forces de l’ordre a provoqué l’ire des manifestants et conduit les évènements à prendre une autre tournure : gaz lacrymogène, bastonnades, et interpellations.

« On a revendiqué une fois, deux fois. Aujourd’hui si nous sommes là, affirme un autre manifestant, c’est pour que l’on négocie. S’ils ne veulent pas négocier nous serons obligés de faire des dégâts, de jeter des cailloux, ce que nous n’avons pas voulu faire. »

Plusieurs manifestants ont été interpellés et conduits vers une destination inconnue.

Source:http://www.rfi.fr/contenu/20100321-manifestation-contre-coupures-courant-conakry

2 réflexions au sujet de « Guinée: Manifestation contre les coupures de courant à Conakry »

  1. vraiment jai bcp aime cela ces jeunes sont vraiment patriote je me demande en quelle annee le courant sera stable comme les autres pays tel que le mali le ghana meme le fasso desertique

  2. je pense tokora si c’est pour une cause de courant qu’ils ont reagie il faudra les aceptes parceque ces difficile de vivre sans le courant, mais attendons voire la vraie raison! mais comme vous le dite aussi il est mieux d’attendre apres les elections avants de faire quoi que sa soit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s