JMD n’est-il pas entrain de devenir la source majeure des problèmes vers une transition paisible?

La version online journal du journal burkinabè lepays.bf, publie une analyse intéressante de la situation qui est venue à se créer entre un Général Sékouba Konaté, Président par intérim, pressé de quitter la scène politique en organisant pour la première fois en Guinée, des élections libres transparentes et équitables et Jean-Marie Doré, son PM, ancien porte-parole de l’opposition, incapable de lever le doute sur sa capacité à honorer ses engagements. JMD laisse planer le doute sur son inéligibilité et meme sur la durée de la période de transition, fixée à six mois par les accords de Ouagadougou.
Le titre de l’article, « Doré calcule, Sékouba s’impatiente » décrit bien la différence de motivations entre les deux hommes.

Mon point de vue personnel est de la solution pleine d’espoir pour les Guinéens JMD est entrain de devenir la source de nos problèmes.

Comme le soutient l’auteur de l’article du journal, à l’instar d’ailleurs de JMD, former un gouvernement de transition avec des composantes aussi différentes que nos FV n’est pas une entreprise aisée. Mais, leur ancien porte-parole pourrait au moins levée les doutes qui refont surface chaque fois qu’il ouvre la bouche, depuis sa nomination. Il pourrait aussi rendre son action plus transparente, ne serait-ce que pour faire voir aux Guinéens quelle est la source des problèmes dans la formation du gouvernement. Il pourrait aussi opter pour un gouvernement composé de technocrates choisis sur la base de leurs compétences et non sur la base de leur appartenance politique ou ethnique.

De toutes les façons, comme JMD a été membre du Forum des forces vives, il sait comment c’est déprimant pour la population d’être tenue dans une totale absence d’informations. C’est un état de faits qui favorise la circulation de fausses nouvelles et de trouble.

La version online journal du journal burkinabè lepays.bf, publie une analyse intéressante de la situation qui est venue à se créer entre un Général Sékouba Konaté pressé de quitter la scène politique en organisant des élections libres transparentes et équitables et son PM, ancien porte-parole de l’opposition, incapable de lever le doute sur sa capacité à honorer ses engagements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s