Bulletin humanitaire hebdo du 19 au 25 Janvier

Le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires du système des Nations Unies a publié son dernier rapport sur la situation humanitaire en Guinée. Voici son contenu:

« I – Situation Humanitaire

1.1Santé

Vaccination contre la fièvre jaune
Préparation en cours de la vaccination contre la fièvre jaune dans la préfecture de Mandiana par le comité national de gestion des épidémies. Cette vaccination de masse aura lieu du 31 janvier au 9 février 2010. La campagne sera financée par ECHO et bénéficiera de l’appui des partenaires du secteur santé à savoir le ministère de la santé et de l’hygiène publique, UNICEF, MSF Belgique et Suisse et l’OMS

Situation épidémiologique
Un des sujets contacts de la personne malade avec fièvre jaune confirmée de Mandiana a été testé positif au laboratoire de virologie de l’hôpital de Donka. Il s’agit de l’enfant de la malade.
Un cas de méningite a été testé positif au Méningocoque A (souche épidémique) au laboratoire de l’hôpital de Donka pour la semaine 2 de 2010. L’investigation est actuellement en cours.
Les cas de rougeole sont actuellement stationnaires depuis les 3 dernières semaines (de la semaine 52 de 2009 à la semaine 2 de 2010) avec une moyenne de 200 cas par semaine après une baisse de tendance à partir de la semaine 50 de 2009.

Appui aux structures sanitaires
Neuf centres de santé de la Préfecture de Guéckédou ont bénéficié le 22 janvier 2010, d’une dotation en médicaments essentiels de la part de l’OMS à travers l’ONG Hammer Forum. Ce don qui équivaut à une valeur de 167.621.150 de francs guinéens, soit l’équivalent de 30.480 dollars fait suite à une rupture importante des stocks de médicaments dans ces formations sanitaires.

1.2Sécurité Alimentaire / Nutrition

Le Programme de Suivi des Enfants, Femmes et Familles en Alimentation-Nutrition (SEFFAN)
Le rapport du programme de surveillance alimentaire et nutritionnelle mensuelle dans les cinq communes de la ville de Conakry a été circulé aux partenaires humanitaires comme chaque mois. Selon les résultats du mois de Janvier 2010, il ressort, entre autre observations : « une hausse remarquable des prix des denrées alimentaires de base – notamment le riz dans les communes de Matoto et Ratoma ; l’huile dans Dixinn, Kaloum, Matoto et Ratoma ; le poison dans Dixinn, Matoto et Ratoma ; la viande dans Dixinn, Kaloum, Matam et Ratoma – expliquerait l’aggravation de la diminution du pouvoir d’achat des ménages pour la majorité des secteurs vulnérables dans la ville de Conakry affectant ainsi l’état nutritionnel et sanitaire des membres de ménages ».

1.3Protection

Visite du haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OHCHR) a Conakry
Arrivée à Conakry le 20 janvier 2010, la mission a rencontré les autorités guinéennes, des représentations diplomatiques et l’équipe pays des Nations Unies. La délégation était conduite par Scott Campbell, Chef de la Section Afrique du bureau des droits de l’homme à Genève et Mahamane Cissé-Gouro, représentant pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale basé à Dakar.
L’objet de la visite à Conakry portait principalement sur l’ouverture probable d’un bureau des droits de l’homme en Guinée. Cette ouverture faisait partie des recommandations du rapport de la Commission Internationale d’enquête sur les événements du 28 septembre. Les axes principaux d’une présence future d’OHCHR en Guinée seront l’observation de la situation en matière de Droits de l’Homme (monitoring, et la coopération technique avec le gouvernement et la société civile. La reforme du secteur de la sécurité, quand a elle, fera l’objet d’une mission conjointe (UNOWA – CEDEAO) spécifique prochainement en Guinée.
Malgré le fait que l’OHCHR ait constitué le secrétariat de la commission internationale d’enquête, le suivi des recommandations ne fait pas partie de ses responsabilités, mais de celles des NU, de la CEDEAO, etc. Le calendrier d’ouverture et la taille éventuelle d’un bureau des droits de l’homme OHCHR en Guinée dépendra de la mobilisation des ressources en cours et du support des agences des NU déjà en place. OHCHR compte couvrir non seulement Conakry mais également avoir des bureaux dans les grandes villes de l’intérieur du pays.
La visite à Conakry de la procureure adjointe de la Court Pénale Internationale (CPI) prévue initialement le 19 janvier a été reportée en février.

1.4Coordination

CERF urgence sous financée 2010
Les clusters santé, nutrition et sécurité alimentaire se sont réunit respectivement les 19 et 25 janvier pour identifier les projets humanitaires les plus urgents en manque de financement qui pourraient bénéficier de l’allocation de 2 millions de dollars mise a disposition par le fonds d’urgence des Nations Unies. Un total de 8 projets a été identifié. L’équipe pays des Nations Unies se réunira le mardi 26 janvier pour prendre la décision finale d’allocation avant de la transmettre au secrétariat CERF de New York.

Service Aérien Humanitaire/ Humanitarian Air Service (HAS)
Le Service Aérien Humanitaire géré par le PAM a transportés un total de 4.322 passagers en 2009 dont 2.185 des ONG, 1.020 des Nations Unies, 583 diplomates et partenaires gouvernementaux, 13 des medias, et 521 autres. Près de 85 tonnes de bagages et du fret divers ont également été transportees par l’avion du PAM. Le budget total pour 2010 est de 4.919.646 dollars. 10% de ce budget devrait être récupérés par les frais de réservation laissant un manque a gagner de 3,77 million de dollars devant être couverts par d’autres sources financières non encore identifiées. Pour l’heure le financement obtenu ne court que jusqu’en fin février 2010.

II – Situation Sociopolitique

La transition se poursuit en Guinée
Le nouveau premier ministre guinéen, Jean-Marie Doré prend officiellement ses fonctions mardi 26 janvier quelques jours après sa nomination à ce poste pour conduire la transition. L’ancien opposant guinéen va succéder à Kabinet Komara. Les tractations continuent pour la formation du nouveau gouvernement de transition dont la composition est attendue d’ici le 28 janvier.
Les membres des forces vives qui étaient encore à l’étranger suite aux événement du 28 septembre continuent a revenir au pays. Le président des Nouvelles Forces Démocratiques, Mamadou Mouctar Diallo et Cellou Dalein Diallo leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, sont rentrés respectivement le vendredi 22 et le samedi 23 janvier à Conakry.
L’Union Européenne s’est dite prête à reprendre la coopération avec le gouvernement guinéen, a soutenir les élections présidentielles et a contribuer à la refonte de l’armée. L’Union Européenne a néanmoins estimé difficile la levée des sanctions ciblées contre les responsables des massacres du 28 septembre avant la fin de la transition. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s