Manifestaion pro-Dadis

Les extrmémistes du Congrès panafricain desjeunes et patriotes de Guinée, en réalité des extrémistes pro-Dadis Camara, multiplient les provocations.

Selon une dépêche de la PANA (l’Agence panafricaine de presse) publiée ce 5 janvier depuis Conakry, les autorités de facto qui gouvernent la Guinée ont, dans un communiqué rendu public dans la nuit de lundi, condamné la manifestation organisée devant la Bourse du travail pour protester contre la menace de grève brandie par le Mouvement social regroupant les syndicats et la société civile guinéenne.

Un groupe de jeunes se réclamant du « Congrès panafricain des jeunes et des patriotes de Guinée » avait organisé une manifestation hostile aux syndicalistes.

Les forces de l’ordre ont du s’interposer pour protéger le siège des centrales syndicales, dans la matinée du lundi, alors que le Mouvement social s’apprêtait à tenir une réunion autour de la plateforme revendicative qu’elle a adressée au CNDD.

« Le Mouvement social annonçait des actions de protestation à partir du 5 janvier si le président par intérim de la junte, le général Sékouba Konaté, ne prenait pas « ses responsabilités » pour lutter contre l’insécurité et la paupérisation des populations.

Dans son communiqué, « le CNDD et le gouvernement déplorent et condamnent de tels agissements, réitèrent leur appel à tous les citoyens de s’abstenir de tout mouvement de rue de nature à troubler l’ordre public et la quiétude sociale ».

Le CNDD, le gouvernement et le Mouvement Social Guinéen se seraient engagés d’après ledit communiqué à « poursuivre le processus de dialogue amorcé et ont invité tout un chacun à œuvrer dans le sens du maintien et du renforcement d’un climat de paix et de concorde dans notre pays ».

La junte rappelle que suite à la lettre ouverte adressée par le Mouvement social guinéen au général Sékouba Konaté, président de la République par intérim à date du 29 décembre 2009 portant sur un certain nombre de préoccupations qui affectent actuellement notre pays, le CNDD, le gouvernement et le Mouvement social guinéen se sont retrouvés le dimanche 3 janvier à la Bourse du Travail pour échanger sur les différents points inscrits de revendication.

Le CNDD et le gouvernement auraient pris « bonne note des revendications du Mouvement social guinéen et auraient donc décidé de les soumettre au prochain conseil des ministres en vue d’apporter les réponses adéquates ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s