Compaoré n’est pas un médiateur crédible

Juste après les massacres du 28 septembre, le cap. Dadis Camara disait ne pas savoir ce que fait son armée. Maintenant il rejette la responsabilité des massacres sur les organisateurs de la manifestation. Il parle de complot visant à le renverser. Quel clown!
Sans consulter ni les partis politiques ni les représentants de la société la CEDEAO (Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest), a nommé le Président du Burkina M. Blaise Compaoré, comme fmédiateur. Il n’y a aucun ouest africain avisé qui puisse considérer cet homme comme crédible. Il a les mains sales du sang de nombreux de ses compatriotes à commencer par Thomas Sankara et Bernard Zongo. Il n’est pas un exemple de démocrate. Il s’érige en médiateur pour la paix et la démocratie dans la région de l’Afrique de l’ouest, mais en plus de 22 ans à la tète de son pays, il s’est fait remarquer surtout par ses échecs. Que ce soit en Cote d’Ivoire ou au Togo, ses succès sont limités. Il est aussi soupçonné d’avoir eu des relations compromettantes avec Charles Taylor du Libéria. Leur tandem épaulé par le colonel Ghedafi aurait activement soutenu des rebelles tant en Sierra-Leone qu’en Cote d’Ivoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s